53 rue de la Colombette 31000 TOULOUSE
0649092990
info@coursparcoeur.fr

Et si le système éducatif s’inspirait de la nature… 2

Et si le système éducatif s’inspirait de la nature… 2

La Loi de la jungle, ce n’est pas que la loi du plus fort, c’est aussi la loi de collaboration entre les espèces

La loi de la nature est celle de la complexification par des symbioses renouvelées et des systèmes coopératifs toujours réinventés. L’humanité est en péril, parce qu’elle n’a pas compris que la coopération, et non la compétition, est la clé du vivant, tant pour la Terre que pour les sociétés.

“Tout le monde lutte pour sa propre survie, et c’est toujours le plus fort et le plus égoïste qui s’en sort le mieux”. Cette idée reçue, inculquée dès l’école, cette loi de la jungle n’explique pas tout. Longtemps, on a présenté la compétition comme un phénomène inhérent au vivant. Désormais, la science montre au contraire l’importance de l’entraide chez les plantes, les animaux… et les hommes.

jungle \ʒœ̃ɡl\ n.f.

  1. (Géographie) Type de forêt dense et exotique peuplée d’animaux sauvages (qui n’ont pas été touché par l’action humaine, en liberté), rencontrée dans les pays de mousson, comme en Asie du sud-est, notamment en Inde.
  2. (Par extension) Forêt tropicale ou équatoriale
Nous en oublierons presque la chaîne alimentaire…

La jungle est donc un écosystème dans lequel la nature a encore tout ses droits. La nature privilégie-t-elle ceux qui pratiquent la compétition et l’égoïsme ?

Ces deux baleines travaillent en équipe pour rassembler le krill, des crustacés qui ont l’aspect des crevettes, dont elles se nourrissent goulûment. Dans une sorte de ballet aquatique, ces mammifères de 40 tonnes plongent sous les crustacés et exécutent un cercle étroit tout en expulsant de l’air par leurs évents. Grâce à cette manœuvre ingénieuse, elles entourent le krill d’un “ filet ” de bulles. Puis elles remontent à la verticale au milieu de leur piège et se régalent de leurs proies.

Dans les plaines d’Afrique, impalas et babouins collaborent souvent. “ Les deux espèces se donnent mutuellement l’alarme ”, lit-on dans la revue Pour la science. Les impalas associent leur excellent odorat à la vue perçante des babouins. Bien rares sont les prédateurs qui parviennent à s’approcher sans être détectés. Une collaboration du même genre existe entre les autruches, qui ont de très bons yeux, et les zèbres, qui ont l’ouïe fine.

Les fourmis sont un modèle de coopération, d’assiduité et d’ordre. Elles unissent souvent leurs efforts pour ramener au nid des objets beaucoup plus gros qu’elles. Certaines fourmis aident même des congénères blessés ou épuisés à regagner la fourmilière.

On peut passer à des exemples de coopérations qui sont encore beaucoup plus étroites. Par exemple le bolet, un ami des sols siliceux, très accommodant, qui lie son sort avec les racines d’un sapin, d’un pin ou d’un chêne, quoique sa préférence irait plutôt au châtaignier ou encore le pin chinois qui, installé loin de son pays d’origine, sur un sol ingrat, ressent un intense besoin de collaboration avec des amanites, girolles ou russules.

Pont de lianes créé par la nature

Ce ne sont là que quelques-uns des innombrables exemples de coopération dans le monde vivant.

L’entraide existe chez toutes les formes de vie, depuis le micro-organisme jusqu’à l’homme, entre animaux de la même espèce ou d’espèces différentes.

L’homme doit sa survit à sa faculté de collaborer et de communiquer pour arriver à un objectif commun. Il est à mon sens primordial de recréer de profonds liens de confiance entre chaque être humain.

A travers la future école Cours par Cœur, l’entraide ne sera pas jugée comme de la tricherie ou de la co-dépendance mais sera au contraire encouragée pour que l’expérience de chacun profite à tous.

Objectif n°2 de Cours par Cœur :

Favoriser la coopération et les relations de confiance entre chacun des acteurs de l’école (adultes comme enfants).

 


 

La suite au prochain épisode,

Merci pour votre lecture,

Quentin Paronneau,

 


 

Rejoignez la Communauté Cours par Cœur !

Site : Coursparcoeur.fr . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Facebook : @Coursparcoeur

 

Une réponse

  1. Arthur dit :

    Excellent article ! Féliciations

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bitnami